Nettoyage de Printemps façon Ayurvéda

by in BLOG 21 mars 2022

Bonjour petit papillon ! 

Le soleil n’est pas encore tout à fait au rendez-vous mais malgré tout, c’est Le Bon Jour Pour parler du Printemps selon l’Ayurvéda. Parce que ce changement de saison, comme les autres d’ailleurs, se prépare bien évidemment. Tu sens peut-être déjà dans ton corps et ton esprit,  des changements subtils liés au changement de saison. Alors viens, je t’emmène vers plus de compréhension et d’observation.

Tout d’abord, un petit rappel sur le fonctionnement de l’Ayurvéda. Si tu as suivi mes premiers articles, tu as compris que selon cette philosophie ancestrale, toute chose, et toute personne est constituée des éléments présents dans la nature, en plus ou moins grande quantité. L’espace (ou l’éther, le vide), l’air, le feu, l’eau, et la Terre. Ces éléments se sont combinés pour formées des énergies vitales ou principes actifs, que l’on appelle en Sanskrit les “Doshas”. Le dosha Vata, (éther + air) le dosha Pitta (feu + eau) et le dosha Kapha (Terre + Eau). Tu sens peut-être naturellement que tu es de manière générale plus gouverné par le feu, de par ton tempérament explosif par exemple. Ou bien par l’air, de par ton besoin d’être toujours actif et en mouvement, ou bien encore par la Terre de par ta capacité à rester ancré et posé en toute circonstance. 

Et bien selon l’Ayurvéda, chaque saison à aussi son dosha dominant. (de même que chaque partie de la journée…) Je te laisse te référer à mon article L’Ayurvéda et la danse des saisons si tu souhaites en savoir plus sur chaque saison. 

Ici nous allons porter notre attention plus spécifiquement sur le Printemps ! Cette saison synonyme du renouveau, de la renaissance, de cette sève qui remonte du plus profond de nos entrailles pour faire naître un nouveau cycle. Nos corps tendent à se déployer (tu le sens peut-être), nos envies reprennent, c’est d’ailleurs la bonne saison pour démarrer de nouveaux projets. Nous devenons plus fertiles, dans tous les sens du terme, et d’ailleurs bientôt, nous sortirons nos graines, travaillerons nos terres, pour voir dans quelques mois pousser nos jardins. Mais tout ça, ne peut se faire sans un bon nettoyage au préalable. Et pour cela il important de comprendre ce qui se joue à cette saison.

Quel dosha est le plus présent au Printemps ?

Comme je te le disais, chaque saison à son ou ses doshas dominants. Selon le début ou la fin de la saison, il peut y avoir des distinctions, afin de préparer la saison qui suit !

Fin d’hiver, début du Printemps : Vata déjà présent durant l’hiver, il l’est encore à ce moment, surtout dans nos régions peu ensoleillés. Il fait encore frais, et il peut parfois y avoir du vent) et Kapha commence à s’installer.

Milieu de Printemps : Kapha 

Fin de Printemps : Kapha + Pitta qui commence à s’installer.

 

Ce qui signifie qu’au coeur du Printemps, les caractéristiques présentes autours de nous dans la nature, seront les mêmes que celles du Dosha Kapha. Et puisque je le rappelle l’un des premiers principes de l’Ayurvéda est que le semblable augmente le semblable et les contraires s’équilibrent, cette saison fera donc naturellement augmenter ses mêmes qualités à l’intérieur de nous. 

Kapha est un mélange de l’élément Terre et de l’élément Eau. Ses qualités sont donc fraîches, lourdes, denses,  statiques, lentes et molles. Ce sont donc ces qualités que l’on peut voir augmenter dans notre corps ou notre mental durant le Printemps. 

Pour garder l’équilibre il s’agira donc en suivant cette logique, d’augmenter dans nos habitudes de vie, notre alimentation, notre hygiène mentale et émotionnelle, des qualités contraires : mobilité, allègement, chaleur…

Restons vigilent toutefois, chacun ayant un profil différent, une constitution de naissance propre (vata, Pitta, Kapha), s’alléger pour un profil Vata ne sera pas aussi nécessaire, et demandera probablement moins d’action qu’une personne avec un profil Kapha, qui aura déjà par nature les même qualités que celles du Printemps présentes en elle. Toute la subtilité de l’Ayurvéda est là. 😉

De quoi peut-on souffrir au Printemps si on se déséquilibre ?

Tout en conservant cette logique, nos maux du Printemps sont bien souvent liés au TROP. Notamment si on s’est un peu lâcher sur les soirées tartiflettes, suivis de soirées raclettes durant l’hiver ! 😀 

Le trop dans le corps avec de la prise de poids, une difficulté à sortir du sommeil, une sensation de léthargie, de la lourdeur, de la fatigue, une sphère ORL et des bronches encombrées, des rhumes ou allergies, avec du mucus dans le nez et dans la gorge, des yeux larmoyants,… par exemple,

Coté digestion, un feu digestif (= “agni” en sanskrit) qui est faible (capacité à digérer). Une difficulté donc à digérer ce qui est lourd, et un temps de digestion plus long. Ce qui bien évidemment, influe sur le système immunitaire puisque les deux sont intrinsèquement liés, et sur la prise de poids…

Côté mental, et émotionnel, un esprit embrumé, peu réactif, une difficulté à se concentrer…de la tristesse, de la mélancolie, de la lassitude ou de la dépression.

Comment garder l'équilibre au Printemps ?

Mais alors on fait quoi, si on veut respecter notre corps et cette intelligence des saisons ? Vous l’aurez compris, l’idée c’est d‘alléger, de détoxifier, de se libérer de ce qui encombre, sur tous les plans.

Alimentation

Une petite DETOX façon ayurvéda est nécessaire à ce moment là de l’année. Mais attention toutefois, les détox trop drastiques ne sont pas forcément les bienvenues (Attention profil Vata)  Il est préférable de demander l’avis d’un praticien.  Une petite cure de Kitchari sera très bénéfique et peut convenir à tous les profils !  Voir mon article sur le Kitchari.

Petite précision, ça n’est pas parce que nos toxines ne sont pas apparentes (surpoids par exemple) que notre corps (nos organes) n’ont pas besoin d’être détoxifiés. On peut ne pas prendre un gramme, mais avoir un foie engorgé 😉

Et ensuite, il s’agira de prêter attention aux aliments à éviter, et à la façon de consommer les aliments.

Les produits laitiers

Les viandes lourdes (vache, porc…)

Les produits gras (avocats) ou fris

Les charcuteries, viennoiseries…

Les aliments incompatibles (aliments qui se digèrent mal si on les consomme ensemble. Je ferai un article à ce sujet prochainement…)

Manger cru

Manger froid

Les saveurs douces (sucrées), salées, acides.

Les produits frais et de saison

Le miel (très bon pour fortifier, pour le système immunitaire…)

Les boissons chaudes à base d’épices chauffantes (nettoie et élimine les toxines accumulées) >>> à l’approche de l’été, veillez toutefois à ne pas en utiliser trop et pas trop chauffantes (au risque de déséquilibrer le Dosha Pitta pour l’été) 

Manger cuit

Manger chaud

Les saveurs amères, astringentes, (légumes verts, choux, pissenlit, orties…) et piquantes.(épices chauffantes) 

Hygiène de vie

Augmenter un peu l’activité physique (notamment le cardio), aller marcher en plein nature pour se synchroniser avec elle, (on sort souvent moins l’hiver) bouger, sortir des grottes bien cocooning de l’hiver. Voir des personnes que l’on aime, rigoler, faire de nouvelles activités

Faire un nettoyage de Printemps. Dans la maison, désencombrer ce que l’on à amasser durant l’hiver. Se séparer des objets qui nous ramènent à trop de mélancolie. Ouvrir grand les fenêtres pour débarrasser la maison de ses mauvaises énergies et laisser un nouvel air pur y entrer.

C’est aussi le bon moment pour une cure de soins. Personnellement, j’aime m’octroyer un bon nettoyage corporel et mental à l’arrivée du Printemps et à l’arrivée de l’automne, qui sont les changements les plus importants avec le passage d’une saison froide à une saison chaude et inversement. Cure de massage “Abhyanga” pour renouer avec son corps et éliminer les toxines,  cure de “Shirodhara”, pour détoxifier et apaiser le mental. Un praticien en soin ayurvédique saura vous aider à choisir le soin le plus adapté pour vous !

Soin de la sphère ORL

Il est nécessaire d’aider le corps à se débarrasser du trop plein. La sphère ORL ayant tendance à s’encombrer à cette période, n’hésite pas à prendre soin de toi en préventif. C’est ça l’Ayurvéda ! 

Nettoyage de la sphère ORL à l’eau de mer (avec un Nadi c’est mieux, mais un nettoyage avec des pipettes de sérum physiologiques peut faire l’affaire faute de mieux)

Des nasya à l’huile de sésame. Il suffit d’insérer 2 gouttes d’huile à l’intérieur de ses narines. Très bon pour Vata et Pitta (calme le cerveau) il convient aussi très bien à Kapha pour désencombrer.

Les bains de vapeur. Vous pouvez y ajouter quelques huiles essentiels comme Ravintsara, ou Tee-Tree par exemple. 

S'auto-observer

Ce qui vaut pour l’un, ne vaut pas forcément pour l’autre. Alors, n’applique pas les conseils sans te questionner sur ton état actuel, sur tes ressentis. En ayurvéda, on observe aussi beaucoup la langue, les ongles, les yeux, la peau, pour évaluer notre état de santé. Sois un explorateur de toi-même. Et si tu te sens un peu perdu, n’hésite pas à consulter un praticien.

Voilà petit papillon, prêts à te déployer ? J’espère que je t’aurai apporté une bonne aide pour investir le Printemps de la meilleure manière qu’il soit. Il n’y a pas toutes les réponses, mais il y en a déjà pas mal ! 

Je te dis à bientôt, et n’hésites pas à me dire en commentaires tes envies pour d’autres articles. 

A très vite ! 

 

Noémie

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.