Bien vivre les fêtes avec l’Ayurvéda (ou comment s’alléger avant les excès !!! )

by in BLOG 10 novembre 2022

Cher lecteur du Bon Jour Pour, aujourd’hui c’est assurément Le Bon Jour Pour vous parler de cette période qui approche. Cette période, on l’aime parfois autant qu’on la déteste, parce que elle rime avec joie, partage, fête, délices, gourmandises, mais aussi bien souvent avec désordres digestifs, maux de ventre voir gastro, maux de tête, fatigue…

En ayurvéda, les excès alimentaires n’ont pas trop la côte, mais se priver totalement de ses joies culinaires, et festivités ne serait pas très ayurvédique non plus, et tout aussi excessif ! Le tout, comme toujours est de trouver un juste équilibre, vous l’aurez compris !

Alors, aujourd’hui j’avais envie de vous aider à préparer ces fêtes, et pourquoi pas à en sortir vainqueur ! 

Vous me suivez ?

 

Protocole simple

La première étape va être pendant le mois qui précède les fêtes (c’est à dire maintenant !!!) de commencer de détoxifier le corps DOUCEMENT. Je mets l’accent sur la douceur, car le corps n’aime pas les changements trop brusques et les détox drastiques. Nous allons donc simplement suivre le petit protocole ci-joint durant 20 à 30 jours. N’hésitez-pas à imprimer ce protocole et à le coller sur votre frigo. C’est tout simple, mais ça fera son petit effet. 🙂

Cliquez-ici pour voir Votre recette du Kitchari pour la journée cure

 

Alimentation

Concernant l’alimentation, en dehors du Jour par semaine réservé à la mini détox (si vous l’intégrez toutes les semaines) , essayez d’éliminer les produits transformés, raffinés, trop sucrés les charcuteries et viennoiseries si vous en consommez de manière régulière, et de réduire la viande et les produits laitiers. si vous en mangez tous les jours voir à tous les repas.

Cependant, n’éliminer pas tout non plus, c’est une petite détox douce je vous le rappel. Un petit allégement si vous préférez ! Si vous éliminer tout, et que le 24 décembre, vous vous enfilez toasts, crevettes, foie gras, dinde farcie, bûche glacée, et que sais-je encore…vous voyez le topo !!! 😀

Privilégiez donc, des repas simples : soupes de légumes de saisons, assiettes composés d’une part de céréales (riz, semoule, quinoa…) une part de légumes, et une part de protéines (animale ou végétale), produits laitiers avec parcimonie selon votre constitution. Voir l’article sur les doshas si tu ne sais pas de quoi je parle 😉

Et surtout, hydratez-vous suffisamment en eau ! ( en moyenne 1.5 L/jour) et buvez des infusions tout au long de la journée !

Etape 2 : Durant les fêtes

Le challenge ici, c’est de profiter, sans se rendre malade. Si c’est vous qui recevez, essayez d’alléger en ne sur-multipliant pas les différentes sources de protéines animales. 

Par exemple

On évitera de cumuler l’assiette d’huîtres, le plateau de fruits de mers suivis de la dinde farcie dans le même repas. On privilégiera une source de protéines animales comme la dinde par exemple, accompagner de différents petits légumes de saison. Châtaignes, frites de panais, champignons, purée de potiron, compoté de choux, topinambours…. Les couleurs raviront les yeux de vos invités, et les saveurs seront appréciées en bouches. Cela vous permetra aussi d’éviter les traditionnelles pommes de terre au four, grenailles, duchesses, ou autres, qui mariées avec la viande vont alourdir la digestion. 

Si vous optez pour le plateau de fruits de mer, essayez de ne rien servir d’autres car ils sont déjà lourds à digérer, et il y aura à coup sûr un apéritif, du fromage et un dessert en plus ! (on reste Français malgré tout !!! 😀 )

Concernant les boissons, la aussi, pensez à vous hydrater (eau) suffisamment et plutôt, en dehors des repas (pas facile quand le repas dure la journée je vous l’accorde ) ! Consommez aussi des infusions digestives, à base de cardamome, fenouil, gingembre, et plantes qui aident votre foie (curcuma, pissenlit, chardon marie…) Faites-vous plaisir, si vous aimez le bon vin, mais éviter les excès d’alcool, surtout si vous êtes de constitution Pitta. Eviter aussi les sodas, car les bulles perturbent la digestion.

Essayez de vous limiter sur les desserts et les chocolats, surtout si vous avez du mal digérer le sucre !

Etape 2 : Après les fêtes

Après le combat, vaillant guerrier, il faut se reposer, récupérer. Tout comme avant les fêtes, l’idée est de mettre son système digestif au repos, de relancer une bonne digestion, et de diminuer la fatigue liée à une digestion difficile et aux changement de rythme imposé durant cette période.

Vous pouvez reprendre le même protocole qu’avant les fêtes, la même alimentation. Si les excès ont été trop grands et que vous vous sentez vraiment mal après les fêtes, vous pouvez faire 2 jours consécutifs (voir 3) de cure Kitchari.

Je rajouterai de se coucher un peu plus tôt que d’habitude durant une semaine, pour rééquilibrer de manière globale et que votre corps, vos organes, se régénère davantage. Cela vaut aussi pour les semaines de préparation ! 

Vous êtes fins prêts à affronter ces périodes ! Si vous avez besoin de conseils plus spécifiques, plus personnalisés, n’hésitez-pas à me contacter pour un bilan. Et n’oubliez-pas que les fêtes c’est surtout, des retrouvailles, du partage, notre âme d’enfant qui s’illumine à nouveau ! Et ça vaut bien tous les chocolats du monde, non ?

Bien, à vous, 

Noémie

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.